La Société canadienne de la SLA accueille quatre nouveaux membres au sein de son conseil d’administration cette année : Mike Etuhoko de l’Alberta, Rob Reading de la Colombie-Britannique, ainsi que Sharon Ranalli et Matthew Rotenberg de l’Ontario. Le conseil d’administration est composé de bénévoles de divers milieux qui se rassemblent pour s’assurer que la Société canadienne de la SLA soit bien gérée et que l’argent des donateurs soit maximisé pour servir notre objectif de bienfaisance.

Mike Etuhoko

Mike est un ingénieur (ing.) agréé en Alberta, un professionnel agréé en gestion de projets, et il est titulaire d’un titre Competent Boards en matière de climat et de biodiversité. Il est également bachelier ès sciences de University of Ibadan (Nigeria) en génie mécanique, titulaire d’une maîtrise ès sciences de l’IFP School (France) en génie pétrolier, titulaire d’une MBA de Warwick Business School (Royaume-Uni) et titulaire d’une maîtrise ès sciences Sloan de London Business School (Royaume-Uni) en leadership et stratégie. Fort de plus de 30 ans d’expérience dans le secteur de l’énergie au niveau mondial, il est actuellement PDG et fondateur de Protekz Inc. et participe à des initiatives dans les domaines de la santé et du développement communautaire. Il a récemment renforcé sa formation au conseil d’administration en suivant le programme de préparation au conseil d’administration proposé par Board Diversity Network et Ted Rogers School of Management.

Mike a hâte d’apporter sa vaste expérience au conseil d’administration, ainsi que de maintenir l’élan de l’organisation :

« Je suis profondément ému par la possibilité de favoriser la collaboration, de stimuler l’innovation à travers la recherche et d’accroître la capacité à transformer la SLA d’une maladie terminale en une maladie traitable. Ça fait partie de mes objectifs pour faire du monde une meilleure place », déclare Mike.

Sharon Ranalli

Diplômée de Carleton University en sociologie et en droit, elle est également titulaire d’un certificat en gestion des communications stratégiques de l’Ithaca College et de certificats en marketing et en leadership stratégique de Queen’s University. Sharon a aussi complété le cours Finance for Senior Executives de Harvard University Business School et obtenu le certificat Not-for-Profit ICD Governance Essentials de l’University of Toronto-Rotman School of Management. Elle occupe actuellement le poste de vice-présidente du marketing et des communications à l’échelle mondiale au sein des résidences pour retraités de Chartwell. Auparavant, Sharon a également travaillé pendant 15 ans aux trois niveaux de gouvernement en tant que conseillère politique et a siégé à plusieurs conseils d’administration.

Sharon a partagé qu’elle a eu beaucoup d’expériences et de rôles enrichissants au sein de conseils d’administration d’organismes sans but lucratif, mais que la Société canadienne de la SLA lui donnera l’occasion de rendre hommage à sa tante et à sa marraine :

« Je cherchais un moyen de contribuer à une organisation de santé qui me tenait à cœur », explique Sharon. « La Société canadienne de la SLA est significative non seulement parce que ma famille a perdu une proche à cause de cette terrible maladie, mais aussi en raison de l’incroyable travail de défense, de recherche et de soutien qu’elle fournit aux personnes vivant avec la maladie et de l’espoir partagé pour un monde sans SLA. »

Rob Reading

Rob est titulaire de diplômes en systèmes d’information de gestion, en finance et en comptabilité agréée de l’Université McGill et de l’Université Concordia. Professionnel des finances chevronné et un comptable agréé (CPA, CA), Rob occupe actuellement le poste de directeur de la comptabilité à Xenon Pharmaceuticals Inc., conseille les jeunes professionnels et participe à des conseils d’administration et des initiatives communautaires.

Son désir de se joindre au conseil d’administration de la Société canadienne de la SLA est profondément personnel et ancré dans son lien étroit avec la maladie :

« La SLA a eu un impact sur ma communauté, touchant la vie d’un membre de ma famille, d’un ami proche, d’un camarade de l’équipe de football de McGill et de la mère d’un ami, qui ont tous dû faire face à cette maladie dévastatrice », partage Rob.  « J’avais prévu de consacrer plus de temps au bénévolat lorsque mes enfants seraient en âge d’aller à l’école, alors je suis impatient de mettre à profit mes compétences professionnelles pour contribuer à la mission de la Société canadienne de la SLA.  Ce serait un honneur de participer à l’élaboration de stratégies visant à améliorer le soutien aux personnes touchées par la maladie et de mener des initiatives offrant des changements réels et significatifs. »

Matthew Rotenberg

Après avoir démarré sa carrière comme CPA et CA, Matthew a exercé en tant qu’expert-comptable et a occupé plusieurs postes de direction dans le secteur privé, dans les domaines des finances et de la gestion. Au cours des 21 dernières années, Matthew a été PDG de Fresenius Kabi Canada, la filiale canadienne d’une entreprise mondiale de produits pharmaceutiques et d’appareils médicaux, et PDG de Calea, un fournisseur de services de perfusion et de fournitures médicales à domicile à travers le Canada.

Chef de campagne ayant consacré une grande partie de sa carrière aux soins aux patients, Matthew est impatient de mettre ses compétences au service de la communauté SLA :

« Pendant deux décennies, j’ai dirigé une société de services [Calea] qui fournit de la nutrition clinique, des médicaments par voie intraveineuse et des fournitures médicales aux patients à domicile partout au Canada. Je suis donc très conscient de ce que les soins de santé communautaires peuvent apporter à la vie des patients et c’est la complexité des besoins des patients de SLA qui m’a poussé à m’engager à cette cause. Prendre soin de la vie a été au cœur de ma carrière, et j‘aimerais poursuivre ce travail », déclare Matthew. « À titre de chef d’entreprise, j’espère que mon expérience pourra être utile à la Société canadienne de la SLA dans sa croissance et dans l’atteinte de ses objectifs stratégiques. »

Le conseil d’administration de la Société canadienne de la SLA est fondé et renseigné sur les défis et les complexités liés à la vie avec SLA. Son approche à la gouvernance est ancrée dans la collaboration pour améliorer la vie des personnes touchées par cette maladie à travers le soutien, la défense et l’investissement dans la recherche, contribuant ainsi à un monde sans SLA.

Posted in: Update