La SLA Canada présente les récipiendaires de la Bourse Kevin Daly de la Société canadienne de la SLA 2023


La poursuite de ses études en neurosciences signifie pour Sarah Jacob bien plus que l’obtention d’un diplôme. Sarah, étudiante en maîtrise à l’université de Calgary, a commencé à étudier les neurosciences pendant ses études de premier cycle, après avoir manifesté un intérêt général pour le sujet. À la suite du diagnostic de SLA de sa mère en 2018, sa passion pour les neurosciences s’est intensifiée, en particulier en ce qui concerne la recherche sur la SLA. « Je veux faire partie de la communauté de la recherche sur la SLA, qui lutte pour en savoir plus sur la maladie afin de trouver un remède », dit-elle.

En tant que l’une des trois lauréates de la Bourse Kevin Daly de la Société canadienne de la SLA 2023, Sarah ne consacre pas seulement son temps à étudier, mais aussi à faire face au diagnostic de sa mère et à son nouveau rôle d’aidante. Un diagnostic de SLA n’a pas seulement un impact sur la personne atteinte, mais aussi sur la vie quotidienne de ses amis et de sa famille, et entraîne de nouvelles perspectives, de nouvelles valeurs et de nouveaux objectifs. « Depuis que ma mère a reçu le diagnostic de SLA, cette maladie est au cœur de ma vie », explique Sarah. « Il était très difficile de constater la rapidité avec laquelle elle progressait dans sa maladie. Je me suis rendu compte de l’importance de progresser dans la recherche d’un remède, car la SLA réduit considérablement la capacité à accomplir certaines choses – c’est pourquoi je me suis impliquée dans la recherche et j’étudie moi-même la SLA. »

Membre du ALS Club à l’université de l’Alberta, Sarah croit fermement à la sensibilisation et à l’éducation des autres sur cette maladie implacable. « Il se peut que certaines personnes soient si proches des réalités de la SLA qu’elles souhaitent s’impliquer dans la communauté, en contribuant à nos efforts et à nos progrès. » Pour elle, le partage de son histoire est source de pouvoir. Il s’agit pour elle d’un lien communautaire – le fait de savoir qu’on n’est pas seul peut soulager un sentiment d’isolement. « Recevoir cette bourse est un grand honneur, je me sens écoutée, surtout avec tout ce qui se passe avec ma mère. »

Grâce au soutien de la Bourse Kevin Daly de la Société canadienne de la SLA 2023, nous favorisons les liens, reconnaissons les défis auxquels les personnes sont confrontées lorsqu’un membre de leur famille est touché par la SLA, et encourageons leur cheminement pour poursuivre leurs études et devenir des intervenants importants dans la poursuite d’un avenir sans SLA.

Tagged: