Les traitements de la SLA dans les processus d’accès aux médicaments au Canada

Cette page présente des informations sur les traitements de la SLA qui font actuellement partie du processus d’accès aux médicaments au Canada. Pour en savoir plus sur la façon dont les médicaments sont approuvés et accessibles au Canada, consultez notre article de blog sur ce sujet.

Avis de non-responsabilité : La Société canadienne de la SLA ne sanctionne ni ne recommande aucune thérapie particulière. Veuillez consulter votre médecin spécialiste en SLA pour obtenir des informations et des conseils sur des thérapies spécifiques.

ALBRIOZA (AMX0035) est une combinaison de deux composés sous forme de poudre dissoute dans un liquide, utilisée pour le traitement de la SLA, développée par la société pharmaceutique Amylyx.

Situation actuelle de la thérapie

Le 4 avril 2024, Amylyx Pharmaceuticals a annoncé avoir entamé une procédure auprès de Santé Canada afin d’interrompre l’autorisation de mise sur le marché d’ALBRIOZA. Par conséquent, ALBRIOZA ne sera plus disponibles aux nouveaux patients au Canada. Les personnes qui suivent actuellement le traitement au Canada et qui, en consultation avec leur médecin, souhaitent le poursuivre, peuvent être transférées vers un programme de médicaments gratuits.

ALBRIOZA a été approuvé par Santé Canada en vertu d’un avis de conformité avec conditions (AC-C) en 2022. La décision d’Amylyx de retirer ALBRIOZA du marché est fondée sur les récents résultats de l’essai PHOENIX sur l’AMX0035 (commercialisé sous le nom d’ALBRIOZA au Canada et de RELYVRIO aux États-Unis), dont les résultats n’ont pas montré d’effet sur les critères d’évaluation primaires et secondaires.

Nos initiatives d’interventions

  • Campagne de défense électronique: Peu de temps après la conclusion des négociations de l’APP, notre communauté a utilisé l’outil électronique de défense des intérêts mis au point par la Société canadienne de la SLA et a envoyé un courriel au ministre de la Santé de leur province pour demander que l’ALBRIOZA soit accessible par le biais d’un remboursement public sans plus tarder. Plus de 800 Canadiens ont envoyé des lettres dans le cadre de la campagne et ont utilisé notre trousse « Valise d’initiatives d’interventions » pour communiquer avec le gouvernement de votre province et demander à Santé Canada les traitements approuvés devant être remboursés et offerts aux Canadiens vivant avec la SLA dans un délai qui reflète plus fidèlement l’urgence de la perte à laquelle fait face cette collectivité.
  • Agence des médicaments et des technologies de la santé au Canada (ACMTS) En octobre 2021, l’ACMTS, l’agence responsable des recommandations de remboursement provinciales, a publié un appel à rétroaction des patients sur l’AMX0035. La Société canadienne de la SLA a invité la communauté à contribuer à la présentation en partageant ses expériences à travers d’un sondage. Plus de 600 Canadiens ont participé, dont les résultats ont servi de base à la présentation de la rétroaction des patients. En juillet 2022, la Société canadienne de la SLA a fourni des commentaires, en tant que groupe de patients, en réponse aux recommandations de l’ACMTS sur le remboursement d’ALBRIOZA afin d’assurer que les critères de couverture reflètent les réalités du diagnostic et du traitement de la SLA.
    • la présentation de la Société canadienne de la SLA sur la rétroaction du groupe de patients.
    • Lire la présentation de la Société canadienne de la SLA sur la rétroaction des patients.
  • Initiatives d’interventions fédérales : Notre communauté regrette le rejet de l’examen prioritaire d’ALBRIOZA par Santé Canada. Nous avons insisté pour que l’accès aux thérapies soit considéré comme une question urgente pour les personnes atteintes de SLA et nous avons plaidé en faveur d’un statut d’examen prioritaire pour toutes les thérapies innovantes contre la SLA. Nous sommes toujours engagés auprès de Santé Canada et du ministre fédéral de la Santé pour défendre cette question vitale.
    • La Société canadienne de la SLA a également fourni des ressources pour que la communauté SLA puisse faire entendre sa voix en utilisant ses canaux de médias sociaux. Notre communauté a protesté sur les médias sociaux et a dit au gouvernement fédéral que tous les traitements contre la SLA devraient bénéficier d’un statut d’examen prioritaire.
  • Le temps presse : Dans notre document de prise de position C’est le moment d’agir, nous proposons que les traitements de la SLA soient examinés pour approbation et remboursement public selon un délai unique et condensé. Cette voie comprend une évaluation prioritaire de Santé Canada pour tous les traitements de la SLA.

Renseignements additionnels :

L’édaravone orale est une forme liquide expérimentale de Radicava (édaravone) développée par la société pharmaceutique Mitsubishi Tanabe Pharma Corporation (MTPC).

Situation actuelle de la thérapie

En novembre 2022, Santé Canada a approuvé l’édaravone orale après un évaluation prioritaire de 180 jours et il est disponible dans toutes les provinces et tous les territoires à travers leurs formulaires publics. Depuis le 15 décembre 2023, la thérapie est offerte dans toutes les provinces par l’entremise de leurs formulaires publics.

Nos initiatives d’interventions

  • Campagne de défense électronique: Peu de temps après la conclusion des négociations de l’APP, notre communauté a utilisé l’outil électronique de défense des intérêts mis au point par la Société canadienne de la SLA et a envoyé un courriel au ministre de la Santé de leur province pour demander que l’édaravone orale soit accessible par le biais d’un remboursement public sans plus tarder. Plus de 800 Canadiens ont envoyé des lettres dans le cadre de la campagne et ont utilisé notre trousse « Valise d’initiatives d’interventions » pour communiquer avec le gouvernement de votre province et demander à Santé Canada les traitements approuvés devant être remboursés et offerts aux Canadiens vivant avec la SLA dans un délai qui reflète plus fidèlement l’urgence de la perte à laquelle fait face cette collectivité.

  • Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS):
    Au début de février 2022, l’ACMTS a publié un appel à la participation des patients et des cliniciens sur l’édaravone orale. La Société canadienne de la SLA a préparé une présentation qui reflète la diversité des perspectives et des expériences des personnes vivant avec la SLA de partout au pays.

    • Lire la présentation de la Société canadienne de la SLA sur la rétroaction des patients.

Quelle sera la suite des choses?

L’approbation n’est qu’une étape pour rendre une nouvelle thérapie disponible et accessible au Canada. Maintenant que les négociations de l’APP sont terminées, chaque province/territoire procédera à un examen indépendant du médicament et décidera si et comment le régime public d’assurance-médicaments couvrira la thérapie.

La Société canadienne de la SLA continuera de participer au processus d’évaluation des technologies de la santé de l’ACMTS et s’efforce activement d’aider l’APP et les programmes provinciaux d’assurance-médicaments à prendre des décisions éclairées et rapides en matière de remboursement en présentant le point de vue et les expériences des personnes atteintes de SLA.

Renseignements additionnels : 

RADICAVA (édaravone) est un médicament administré par voie intraveineuse pour le traitement de la SLA, développé par la société pharmaceutique Mitsubishi Tanabe Pharma Corporation (MTPC)

Situation actuelle de la thérapie

Santé Canada a approuvé l’utilisation de RADICAVA (édaravone) au Canada, et il est disponible dans toutes les provinces et tous les territoires à travers leurs formulaires publics.

Nos initiatives d’interventions

Tout au long des processus d’accès aux médicaments pour RADICAVA (édaravone), nous avons travaillé avec la communauté SLA et les sociétés de la SLA à travers le Canada pour mettre en avant les expériences et les perspectives des Canadiens atteints de SLA.

  • Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS): La Société canadienne de la SLA a soumis une présentation de rétroaction des patients à l’ACMTS dans le cadre de son examen clinique et économique de RADICAVA (édaravone).
    • Lire la présentation de la Société canadienne de la SLA sur la rétroaction des patients.
  • Programme public de médicaments de l’Ontario: En décembre 2018, la Société canadienne de la SLA a soumis une présentation de données probantes sur les patients au Programme public de médicaments de l’Ontario dans le cadre de son processus d’examen indépendant des médicaments afin de prendre des décisions de couverture concernant RADICAVA (édaravone). Le contenu de la demande d’examen est basé sur la présentation de rétroaction des patients de l’ACMTS et sur un sondage distribué aux personnes vivant avec la SLA en Ontario qui ont accès à RADICAVA (édaravone) à travers du Programme d’approvisionnement canadien en édaravone de MTPC.
    • Lire la présentation de données probantes sur les patients soumise par le Programme public de médicaments de l’Ontario.
  • Campagne de défense électronique: Nos défenseurs ont utilisé l’outil de défense électronique développé par la Société canadienne de la SLA et ont envoyé un courriel au ministre de la Santé de leur province pour demander que RADICAVA (édaravone) soit rendu accessible à travers du remboursement public sans délai. Plus de 3 000 Canadiens ont envoyé des lettres pour cette campagne.

Mise à jour récentes

Novembre 2021 : RADICAVA (édaravone) est disponible dans toutes les provinces et tous les territoires

Renseignements additionnels :

RILUTEK (riluzole) est un traitement oral sous forme de comprimé pour le traitement de la SLA développé par la société pharmaceutique Sanofi-Aventis.

Situation actuelle de la thérapie

Santé Canada a approuvé l’utilisation de RILUTEK (riluzole) au Canada et il est disponible dans toutes les provinces et tous les territoires à travers de leurs formulaires publics. Une version générique de RILUTEK (riluzole) est également disponible.

Mise à jour récentes

Septembre 2000 : RILUTEK (riluzole) est disponible dans toutes les provinces et tous les territoires à travers du formulaire public.

Renseignements additionnels :

Le tofersen, mis au point par la société pharmaceutique Biogen, consiste d’un oligonucléotide antisens qui cible l’ARNm de la superoxyde dismutase 1 (SOD1) afin de réduire la synthèse de la protéine SOD1 pour le traitement de la SLA chez les adultes présentant une variante pathogène (également dénommée mutation) du gène SOD1.

Situation actuelle de la thérapie

Le tofersen est actuellement disponible pour les personnes éligibles dans le cadre du Programme d’accès spécial (PAS) de Santé Canada.

Une présentation de nouveau médicament (PNM) pour le tofersen a été acceptée par Santé Canada en mars 2024.

Quelle sera la suite des choses?

Cette acceptation par Santé Canada a déclenché un examen réglementaire approfondi de la thérapie, qui aboutira à la décision d’autoriser ou non l’utilisation du tofersen au Canada.

Une décision de réglementation sur la présentation de nouveau médicament devrait être prise au début de 2025.

La Société canadienne de la SLA est en discussion avec Santé Canada et Biogen sur l’importance d’assurer aux Canadiens un accès équitable, opportun et abordable à cette thérapie et de veiller à ce qu’il n’y ait pas de lacunes dans l’accès pour les personnes qui reçoivent actuellement du tofersen dans le cadre du Programme d’accès spécial (PAS). Nous continuerons à tenir notre communauté informée à mesure de nos découvertes.

Renseignements additionnels: