Impact des dons

Affectation de vos dons

La Société canadienne de la SLA ne reçoit aucun financement gouvernemental de base pour soutenir sa mission. La générosité et l’engagement de milliers de donateurs et collecteurs de fonds rendent notre œuvre possible. Nous comptons pleinement sur le soutien des individus à travers des événements et des dons mensuels, annuels et planifiés. Nous sommes également reconnaissants envers les entreprises et fondations qui nous apportent un soutien financier vital.

Voici quelques-uns de nos accomplissements de 2020 :

  • 1 240 personnes vivant avec la SLA en Ontario soutenues par les responsables communautaires de la Société canadienne de la SLA.
  • 2 309 pièces d’équipements fournies gratuitement aux personnes vivant avec la SLA en Ontario et inscrites auprès la Société canadienne de la SLA.
  • 192 groupes de soutien se sont réunis virtuellement pour partager leurs expériences et apprendre les uns des autres.
  • 1 536 participants aux groupes de soutien, une augmentation de 58,5 %.
  • Investissement de près de 2 millions de dollars dans le financement de la recherche avec 16 subventions de recherche accordées.
  • Participation à plus de 30 réunions avec le gouvernement pour aider à faire entendre la voix des personnes vivant avec la SLA.

 

Pour savoir comment vos dons ont été investis et connaître leur impact, nous vous invitons à lire nos rapports annuels.

Vous désirez en savoir plus? Lisez les plus récents états financiers audités de la Société canadienne de la SLA.

Comment vos dons appuient la communauté de la SLA

Investir dans la recherche pour créer un avenir sans SLA

Grâce à vous, le Programme de recherche de la Société canadienne de la SLA subventionne des recherches de qualité sur la maladie dans les laboratoires d’un bout à l’autre du pays. Pour vous familiariser davantage avec les études dans lesquelles nous investissons et avec les processus utilisés pour prendre des décisions, visitez la page du Programme de recherche de la Société canadienne de la SLA.

 

Dr. Heather Durham headshot

 

« J’ai beaucoup de confiance dans la capacité de la Société canadienne de la SLA de réaliser des progrès en matière de recherche, d’investir judicieusement les dons et de créer un meilleur avenir pour toutes les personnes touchées par cette maladie dévastatrice. C’est pourquoi j’ai décidé d’inclure une contribution à la Société canadienne de la SLA dans mon testament, ce qui veillera à ce que mon travail se poursuive longtemps après que j’aurai accroché définitivement mon sarrau. »

Dre Heather Durham, chercheuse et professeure, Institut et hôpital neurologique de Montréal

Une voix auprès des décideurs gouvernementaux

Grâce à vous, nous représentons les voix et les expériences des personnes qui vivent avec la SLA auprès des représentants des gouvernements fédéral et provinciaux, revendiquant des changements aux politiques qui auront un impact significatif. Familiarisez-vous avec nos initiatives et nos priorités en matière de sensibilisation.

 

ALS Canada staff and ALS community members
Norm MacIsaac (devant, au centre) et Mike Rannie (dernière rangée, troisième à partir de la gauche), qui ont reçu un diagnostic de SLA en 2014 et 2017, respectivement

« Il est important pour les personnes qui ne sont pas très familières avec la SLA de comprendre les nombreux défis auxquels on fait face lorsqu’on vit avec cette maladie. C’est pourquoi je m’efforce de participer aux initiatives de sensibilisation de la Société canadienne de la SLA – pour renseigner les gens et favoriser la prise d’actions. »Mike Rannie, qui a reçu un diagnostic de SLA en 2017

La bonne aide au bon moment

Grâce à vous, nous appuyons les personnes et les familles qui vivent avec la SLA en Ontario, en leur fournissant un soutien à l’échelle régionale et en leur permettant d’accéder à notre Programme de prêt d’équipement. Familiarisez-vous davantage avec les façons dont nous offrons des services de soutien à l’échelle communautaire.

James King


« Je soutiens la Société canadienne de la SLA parce que je sais à quel point les services de soutien peuvent faire une différence. Quand ma conjointe, Judith, était en vie, nous voulions désespérément la garder à la maison aussi longtemps que possible. La Société canadienne de la SLA a été en mesure de nous fournir un fauteuil roulant et un lève-personne fixé au plafond, ce qui s’est avéré très utile. »
James King, ancien aidant