Toutes les provinces couvrent maintenant le Radicava (édaravone)

Le 23 novembre 2021 – La province de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) a inscrit le Radicava (édaravone) à son formulaire public à titre d’autorisation spéciale pour le traitement de la SLA. Avec cette annonce, TOUS les provinces et territoires du Canada – ainsi qu’Anciens Combattants Canada et Services aux Autochtones Canada – couvrent maintenant le Radicava en vertu de leur formulaire public. Cela a été rendu possible grâce aux plus de 3 600 Canadiens qui ont écrit à leur ministre de la Santé provincial pour l’exhorter à prendre une décision rapide en faveur de la couverture de ce médicament. Nous sommes heureux du fait qu’un accès abordable au Radicava est maintenant offert à tous les Canadiens admissibles, peu importe leur lieu de résidence. Pour plus de renseignements, vous pouvez lire le communiqué de presse de Mitsubishi Tanabe Pharma Canada, Inc. (MTP-CA).

Bien qu’il s’agisse d’un pas en avant encourageant pour l’accès aux traitements de la maladie, la communauté de la SLA n’a pas de temps à perdre.  Les provinces ont mis beaucoup trop de temps pour prendre une décision de remboursement. Santé Canada a approuvé le Radicava en octobre 2018.  Il a donc fallu plus de trois ans, à partir de l’approbation par Santé Canada, pour que toutes les provinces acceptent de couvrir ce médicament en vertu de leur régime d’assurance-médicaments public. Chaque jour compte pour les familles canadiennes qui vivent avec la SLA. C’est pourquoi nous revendiquons l’adoption d’un processus simplifié permettant aux Canadiens d’accéder aux traitements de la SLA dans un délai qui correspond mieux à l’urgence ressentie par cette communauté.

Dans notre récent document de position, Il est temps d’agir, nous faisons le point sur l’expérience de notre communauté avec le Radicava et examinons la complexité des processus d’accès aux médicaments du Canada, proposant deux solutions pour permettre aux Canadiens vivant avec la SLA d’accéder plus rapidement aux traitements approuvés par Santé Canada.